Rio Tinto investit 240 tens of millions $ dans un nouveau centre à Alma

Spread the love

Rio Tinto va investir 240 tens of millions $ pour se doter d’un nouveau centre de coulée de billettes d’aluminium à Alma, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.
• À lire aussi: Rio Tinto bonifie l’investissement à Arvida
Avec ce nouveau centre, Rio Tinto souhaite augmenter de 202 000 tonnes métriques la capacité de manufacturing de billettes d’aluminium à faible teneur en carbone à son aluminerie d’Alma.
Le centre de coulée déjà existant sera ainsi agrandi pour accueillir de nouveaux équipements de pointe, notamment un puit de coulée et des fours.
L’entreprise a annoncé, mercredi matin, que la building commencera en mai 2023 et que la mise en service est prévue pour le premier trimestre de 2025.

Ce nouveau centre devrait générer des retombées économiques de plus de 200 tens of millions $ pour le Québec, dont 65 tens of millions $ pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. De plus, une quarantaine d’emplois permanents y sont créés.
Augmentation de la demande
«Les billettes d’aluminium sont extrudées à travers une filière et les profilés qui en résultent sont utilisés pour fabriquer divers produits tels que des pare-chocs et des barres de toit pour les voitures ainsi que des portes et des cadres de fenêtres», a expliqué Rio Tinto.
L’entreprise estime que la demande mondiale devrait connaître une croissance moyenne d’environ 3 % par an au cours des dix prochaines années.
«[Cette expansion] nous permettra de mieux répondre à la demande croissante de nos shoppers pour des alliages de haute qualité et des produits à valeur ajoutée fabriqués avec de l’hydroélectricité renouvelable. Cette nouvelle capacité contribuera à renforcer la place de notre aluminerie d’Alma», a déclaré le directeur exécutif des Opérations Atlantique de Rio Tinto Aluminium, Sébastien Ross.
«Au Québec, on produit l’aluminium le plus vert au monde. C’est grâce à des projets de modernisation comme celui-là qu’on pourra maintenir notre place de chief en la matière et contribuer à la croissance de ce secteur stratégique», a pour sa half indiqué Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional du Québec.

Leave a Reply

Your email address will not be published.