[PHOTOS] Le Centre intégré de cancérologie presque prêt

Spread the love

Le Centre intégré de cancérologie (CIC), au cœur du mégahôpital en development à Québec, accueillera ses premiers sufferers la semaine prochaine.
• À lire aussi: Reprise des visites dans les hôpitaux de l’Outaouais
C’est à compter de mardi que le CIC débutera officiellement ses activités, ce qui signifie le départ de près de 500 employés de l’Hôtel-Dieu de Québec, au cours des prochains mois, vers le quartier Maizerets.   

Photograph Diane Tremblay

Le Centre intégré de cancérologie de Québec, situé dans le quartier Maizerets, sera en mesure d’accueillir ses premiers sufferers à partir de la semaine prochaine.

Il s’agit du plus récent bâtiment à être livré dans l’ensemble du projet dont les coûts de réalisation sont passés de 1,9 G$ à 2,2 G$. En plus des conséquences de la pandémie actuelle, le bâtiment principal de soins critiques a été adapté pour faire face à une future pandémie, ce qui a entraîné des modifications et des ajouts notamment au niveau des systèmes de air flow.   
« On a eu des discussions avec le gouvernement. Le projet a obtenu les autorisations gouvernementales nécessaires pour la mise à jour », a expliqué Christine Mimeault, directrice générale adjointe du CHU. À lui seul, le CIC est évalué à près de 300 M$. 
« On a voulu rendre ça le plus humain doable », a fait half Mme Mimeault.

Un accent particulier a été mis pour faire entrer la lumière naturelle dans le bâtiment qui est doté d’équipements à la high-quality pointe de la technologie pour les sufferers atteints d’un most cancers. « Ça n’a pas l’air d’un hôpital », a-t-elle ajouté. 

Le CIC regroupe les principaux companies ambulatoires spécialisés et surspécialisés offerts en cancérologie au CHU de Québec-Université Laval.

L’intégration des activités cliniques, jumelées à l’ajout de quatre appareils de traitement en radio-oncologie, pour un complete de 14, permettra d’offrir près de 39 000 consultations supplémentaires en oncologie et plus de 6000 traitements d’hémato-oncologie de plus annuellement. 
Part 2
Plusieurs bâtiments de la part 1 du mégahôpital ont déjà été livrés. La part 2 est bien entamée avec la development du bâtiment de soins critiques qui s’élèvera sur 11 étages.

Le chantier du mégahôpital a été arrêté pendant sept semaines lors de la première imprecise de la COVID-19. 
« Il y avait beaucoup d’achats d’équipements spécialisés qui étaient en cours partout dans le monde. Tout cela a fait en sorte que ç’a créé des retards », be aware Robert Topping, directeur général du Bureau de projet du nouveau complexe hospitalier pour la Société québécoise des infrastructures.

Certains échéanciers ont dû être réajustés pour tenir compte de cette réalité. La fin de la development du bâtiment de soins critiques est passée de 2023 à la fin de 2024. À cela s’ajoute une période de 9 à 18 mois supplémentaires pour la réparation des lieux et des équipements.

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?
Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?
Écrivez-nous à l’adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Leave a Reply

Your email address will not be published.