Mexique: un nouveau cadavre de jeune femme découvert en pleine affaire Debanhi

Spread the love

MONTERREY | Le cadavre d’une jeune femme disparue depuis plus d’un mois au Mexique a été identifié lundi dans le Nuevo Leon, ont annoncé les companies du procureur de cet État alors que la mort toujours inexpliquée de la jeune Debanhi suscite la colère dans le pays. 
• À lire aussi: Au Mexique, la mort de Debanhi, 18 ans, déclenche une colère uncommon face aux multiples féminicides
• À lire aussi: «Tu fais quoi pour la fête des mères?» «Je cherche mes enfants»
Le cadavre, identifié au lendemain de sa découverte «dans un lieu inhabité» à Juarez en banlieue de Monterrey, est celui de Yolanda Martínez, 26 ans, disparue depuis le 31 mars, selon un communiqué du procureur.
Son père, Gerardo Martínez, a accusé les autorités d’avoir négligé l’enquête. Selon lui, sa fille a été vue pour la dernière fois sur des pictures d’une caméra de sécurité qui la montraient sortant de chez elle alors qu’elle partait chercher du travail.
Depuis deux semaines, M. Martinez a rendu publiques ses accusations envers les autorités, ajoutant à la colère provoquée par l’affaire Debanhi Escobar. Disparue près de Monterrey dans la nuit du 8 au 9 avril, cette jeune femme de 18 ans avait été retrouvé morte le 21 avril dans une citerne près d’un motel au bord d’une route menant à Nuevo Laredo, à la frontière avec les États-Unis.

L’affaire Debanhi a réveillé des colères profondes contre les insuffisances dse autorités dans un pays où les assassinats et disparitions de femmes se comptent par milliers chaque année.
Rien qu’en 2021, 3 751 femmes ont été assassinées, dont 1 004 cas considérés comme des féminicides, et près de 100 000 ont disparu.
L’intérêt pour l’histoire de Debanhi a dépassé les frontières du pays, du Pérou aux États-Unis.

Leave a Reply

Your email address will not be published.