En studio : Chevrolet Bolt EUV ou Toyota bZ4X?

Spread the love

Pierre, un lecteur du Information de l’auto, a réservé un Chevrolet Bolt EUV et un Toyota bZ4X à traction. Sachant qu’il se dirige souvent en Mauricie en hiver (un trajet de 200 km), il se demande lequel choisir.
Nos specialists Antoine Joubert et Mathieu Roy se penchent sur la query.
« Le Toyota bZ4X, il devra faire ses preuves l’hiver parce que, jusqu’à maintenant, je ne suis pas convaincu », dit Antoine. Il poursuit en mentionnant que lors de son essai de ce véhicule, l’autonomie projetée a chuté de 20 à 24% lorsqu’il a activé le chauffage. Et pourtant, la température extérieure était de 15°C.
Photograph: Toyota
Selon lui, il faudra tester le véhicule en saison froide pour bien comprendre la technologie.
Par ailleurs, le bZ4X offre un habitacle plus spacieux et plus confortable que celui du Bolt EUV. Toutefois, le Chevrolet affiche un prix de base nettement plus alléchant. « Si vous prenez un Bolt EUV tout équipé, vous êtes à peu près au prix d’une bZ4X de base, ou peut-être plus haut ».
Photograph: Normal Motors
Autonomies similaires
Le Chevrolet Bolt EUV a une autonomie de 397 kilomètres et il faut 7,5 heures pour complètement recharger la batterie à l’aide d’une borne de niveau 2. Une borne de recharge rapide permet de gagner 154 kilomètres en l’espace de half-hour.
En ce qui concerne le bZ4X, Toyota annonce une autonomie de 406 km pour la model à traction. Elle diminue à 367 km pour la variante à rouage intégral. Toujours avec une borne de niveau 2, le Toyota bZ4X peut recharger tous ses électrons en environ 11 heures. Sur une borne de niveau 3, les modèles à deux roues motrices peuvent aller jusqu’à 150 kW alors que les modèles à quatre roues motrices sont limités à 100 kW.
Pour tous les détails au sujet de ces deux modèles électriques, visionnez la capsule En studio au haut de cet article.

Leave a Reply

Your email address will not be published.