Écrasé par de la machinerie lourde: le père de l’enfant crie à la négligence

Spread the love

Trois jours après un accident grave qui a blessé son enfant de 10 ans, un père dénonce le manque de sécurité et la négligence entourant la machinerie lourde laissée sur un chantier dans un parc municipal de Sainte-Foy.
• À lire aussi: Un bon samaritain sauve un garçon de 10 ans coincé sous une pelle mécanique
• À lire aussi: Un enfant blessé par un équipement d’excavation laissé au parc Notre-Dame-de-Foy
« S’ils avaient fait quelque selected avant, on n’en serait pas là. C’est n’importe quoi pour avoir l’air d’avoir agi », lance Riadh Ferjani en regardant la nouvelle disposition d’un godet, lourde pièce en forme de pelle, ainsi que les clôtures temporaires ajoutées après le drame.
Dimanche, son fils a été écrasé accidentellement sur le terrain de baseball en réfection du parc Notre-Dame-de-Foy.
Des équipements de chantier, notamment une pelle mécanique, y étaient entreposés, mais non utilisés pour la fin de semaine. Tout indique que l’enfant s’amusait avec ses camarades quand le lourd objet a basculé contre lui.
In extremis
Le jeune garçon a possiblement eu la vie sauve grâce à l’intervention d’un bon samaritain, Cédric Durand, qui a soulevé de toutes ses forces le godet. L’enfant en détresse respiratoire était prisonnier en dessous. 
« Si ce n’était pas de lui, je n’aurais plus mon enfant. Je n’ai pas de mots pour exprimer ma gratitude. »
Selon le père, le website était complètement ouvert, avec plusieurs accès faciles un peu partout. L’état de santé de son fils, qui récupère bien, fait en sorte qu’il a pu garder le contrôle de ses émotions.
« Si mon fils était mort parce qu’un connard n’a pas fait son job, j’aurais pu capoter, mais il est miraculé. Il n’y avait aucune sécurité. Le matériel n’était pas sécurisé et il n’y avait pas d’avis. Qu’est-ce que tu veux de plus pour avoir des problèmes ? Tout le monde pouvait jouer. C’était comme une balançoire », ajoute M. Ferjani.
Des mesures
Dans une réponse écrite, la Ville de Québec affirme que le surveillant du parc avait demandé à plusieurs reprises au groupe d’enfants de ne pas s’approcher du chantier. « Il n’y avait pas de surveillant. Ils étaient en practice de jouer et aucun adulte ne leur a dit quelque selected », rétorque-t-il après avoir entendu la model de son fils.
La Ville de Québec « se désole » du malheureux accident survenu au parc Notre-Dame-de-Foy.  
« Il est dans les pratiques du domaine de la building de laisser sur le website de chantier l’équipement lourd lors de jours de congés. Afin d’éviter qu’un accident se reproduise, la Ville a demandé à l’entrepreneur d’ajouter des clôtures afin de bloquer l’accès au terrain de baseball » a notamment répondu un porte-parole par écrit.
« Ils ne veulent pas de poursuite, mais ils vont en avoir une. J’ai besoin de l’aide d’un avocat », termine M. Ferjani, qui souhaite étoffer son file pour le présenter au tribunal.

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?
Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?
Écrivez-nous à l’adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Leave a Reply

Your email address will not be published.