Alerte à la bombe: les écoles du Centre de providers scolaire des Grandes-Seigneuries rouvriront lundi

Spread the love

Les menaces étant «officiellement écartées», l’école de la Magdeleine à La Prairie et l’école Louis-Philippe-Paré à Châteauguay, rouvriront leurs portes lundi.
«L’évolution des enquêtes menées en étroite collaboration par la Régie intermunicipale de Roussillon et le Service de police de Châteauguay nous amène à confirmer que les menaces concernant les écoles de la Magdeleine et Louis-Philippe-Paré sont officiellement écartées. Les providers de police nous ont confirmé qu’il s’agissait de la même tentative d’intimidation pour les deux établissements. Les vérifications permettant de conclure que nos milieux étaient sécuritaires ont été faites», a annoncé le Centre de providers scolaire des Grandes-Seigneuries, dimanche après-midi sur Fb.
«Les élèves et les membres du personnel de l’école pourront ainsi réintégrer les établissements, en toute sécurité, dès demain, selon l’horaire habituel», peut-on notamment lire.
Les mother and father des élèves concernés, les élèves adultes ainsi que les membres du personnel ont reçu une correspondance à ce sujet, a précisé le Centre de providers scolaire, ajoutant que le service du transport scolaire «se déroulera également selon l’horaire et les modalités normales».
L’avis concerne également le Centre de formation professionnelle, le Centre de formation générale aux adultes des Grandes-Seigneuries et l’École de formation professionnelle de Châteauguay qui avaient été fermés par mesure de prévention.
Sous la publication du Centre de providers scolaire, des mother and father déplorent «le manque de transparence», des informations «insuffisantes» et se disent inquiets.
«Je ne me sens pas en confiance d’envoyer mon enfant à l’école demain», a notamment écrit l’un d’eux.
Rappelons que cette semaine, l’école secondaire de la Magdeleine a été visée deux fois par une menace. Mardi, les policiers avaient été avertis qu’une personne possiblement armée se trouvait à l’intérieur. Vendredi, l’établissement a été complètement évacué en raison d’une alerte à la bombe.

Leave a Reply

Your email address will not be published.